you only live once |♥| LIANGHOON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Jeu 13 Sep - 1:26
you only live once ♕ Son monde s’était effondré au moment où il avait reçu cet appel d’Haruto. Jihoon avait eu un accident grave, ses jambes étaient touchées. Malgré lui, Liang ne pouvait s’autoriser à penser que son frère s’en sortirait sans séquelle. Il était trop raisonnable, trop attaché aux statistiques pour laisser une place à la fantaisie d’un espoir aussi minime. Alors, le cœur en travers de la gorge, il s’était précipité au garage où se trouvait sa voiture pour rejoindre l’hôpital où son frère jumeau était hospitalisé. C’était bel et bien l’une des seules choses capables de le sortir de son calme d’apparence inébranlable. Et il n’en avait pas parlé à Sae. Il n’en parlait à personne. Comme d’habitude. Tout ce qui comptait, à cet instant, était de retrouver son frère, son sang, la moitié de lui-même.


Après un trajet bien trop long et lent dans les rues bondées de la capitale nipponne, Liang sortit du parking de l’hôpital, se dirigeant vers le bâtiment des soins intensifs pour demander à voir son frère. Évidemment, il était de la famille. Mais passer l’entrée n’était pas l’étape la plus impressionnante, et chaque pas qu’il faisait dans le couloir des urgences lui donnait l’impression de faire remonter son cœur par son œsophage. Des larmes lui bordaient les yeux. Qu’allait-il découvrir, la porte passée ? Il en avait déjà une vague idée. Il avait posé des questions, Haruto lui avait répondu. Il n’avait d’ailleurs pas manqué de le remercier à son arrivée. Cependant, le doute n’avait pas disparu pour autant et, quand il franchit la porte de la chambre où son frère était installé, il resta silencieux quelques secondes. « Jihoon… » Il s’approcha de lui, posant les yeux sur sa perfusion. « J’ai fait aussi vite que j’ai pu. » Saisissant doucement la main de son jumeau, éprouvant un brutal besoin de s’assurer qu’il était encore bien en vie, Liang posa les yeux sur son visage. « Les médecins. Qu’est-ce qu’ils t’ont dit ? » Il faisait confiance à Haruto, mais il avait besoin de l’entendre de la bouche de son jumeau, de savoir ce qu’il en pensait, comment il se sentait. Sûrement mal, il en avait conscience. « Maman ? Mei Lin ? Jin Seok ? Sooyoung ? Ils sont au courant ? » Malgré lui, l’émotion le gagnait. Il n’avait pas tous les détails, mais une chose était claire à ses yeux : il avait failli perdre son frère. Son jumeau. « Pardon. » dit-il en se couvrant la bouche et le nez d’une main. Il n’était pas habitué à montrer aussi fortement ses émotions. Mais n’était-ce pas normal ? Simplement humain ? Il l’était, après tout.
code par me'ow

_________________

mastermind

somewhere in the world you got a robber and a bank and the bank robbed the people, so the people rob the bank and the police came to get him but they let him get away 'cause they're all just workin' to get paid the very same ©️ me'ow

— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Sam 15 Sep - 1:31
you only live once ♕ Paralysie incomplète, le terme tournait dans sa tête, encore et encore. Il avait écouté les explications de Haruto, la version simplifiée de ce qu’avait dit le médecin et Ji Hoon restait littéralement sans mot. Il y avait des chances qu’il ne remarque plus, quand bien même une rééducation était possible. Retrouver ses capacités n’était que très rares. Avec tout ce qui lui tombait dessus, le Coréen ne serait pas surpris de ne jamais retrouver ses jambes, pouvoir marcher un jour comme avant. Il n’avait jamais aimé rester à ne rien faire, un tantinet hyperactif, il était de ceux qui avait besoin de bouger, de sortir, de courir, de danser, de voir le monde. Jamais il n’aurait envisagé que cela ne soit plus possible un jour. Son physique était ce qu’il avait de plus important, aussi superficiel que cela puisse paraître, à ses yeux, il n’était pas de ceux dont l’esprit brillait, qui avaient de longues conversations pertinentes. Si sa belle gueule n’allait pas disparaître, il savait qu’on verrait avant tout un fauteuil roulant et qu’on le regarderait avec pitié. Qu’on se dirait que c’est dommage, en étant aussi beau, d’être coincé là-dedans. Il n’allait plus intéresser personne.

Le médecin vint chercher Haruto à nouveau. Il devait partir désormais, il était resté bien trop longtemps déjà. A contre cœur, il le laissa s’en aller, espérant qu’il retrouve Kimyaki. Des prières se suivaient dans sa tête pour que le petit chien soit retrouvé. Il préférait même que l’animal leur revienne plutôt que ses jambes. Il était bien trop important. Sa solitude ne dura quelques secondes jusqu’à ce que la porte s’ouvre à nouveau et que son jumeau fasse son apparition. Il tenta de lui sourire, en vain. Sa main serra légèrement celle du jeune marié, il tenta de trouver ses mots pour expliquer ce qu’avait dit les médecins, ayant du mal à passer du japonais compliqué, au japonais simple pour finalement aller vers le mandarin. « Paralysie incomplète ? Un truc du genre. On sait pas si je vais remarcher un jour. » Sa gorge se serra, il se demandait vraiment s’il y avait encore des larmes disponibles avec tout ce qu’il avait laissé couler un peu plus tôt.

« Non, Haruto a le numéro de Maman mais elle aurait pas compris comme il parle pas bien coréen. » Pourtant, il essayait d’apprendre, Ji Hoon le savait et l’encourageait. « J’ai perdu mon téléphone… » Et il ne se sentait pas de les appeler, il avait tellement peur d’inquiéter sa mère. Elle n’avait pas besoin de ça ! Voyant les larmes de son frère couler sur sa joie, ses lèvres se pincèrent, sentant les siennes monter aux yeux. « Pleure pas, tu sais que quand tu pleures, je pleure avec toi… » Reniflant bruyamment, il essuya son visage avec sa main de libre, serrant encore la main de Liang dans l’autre. « Je suis pas mort… » Enfin, pas totalement, si on lui demandait son avis. « Je m’en veux tellement, d’avoir pris la voiture… Liang, je sais vraiment pas comment je vais faire… » Sans ses jambes, il n’avait plus d’avenir, plus de carrière, il allait devenir inutile, et cette pensée lui était insupportable.
code par me'ow

_________________



♡ 좋아합니다 ♡
Nymphadora Tonks ☽ My heart is racing like it’s about to burst,I wanna know what’s next. My reasoning only gives me one answer, Call me crazy, I still want you. All that’s left for me is your deep scars and they’ll never fade.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Lun 17 Sep - 0:25
you only live once ♕ Pour l’une des premières fois de son existence, Liang était en proie à la panique. Une panique plus sourde que pour d’autres, mais pourtant bien réelle. Son cœur battait à une allure folle à l’idée d’avoir peut-être perdu son frère, ou du moins de ne plus pouvoir le retrouver comme il l’avait toujours été. Cette peur, il l’avait déjà éprouvée le soir où cet homme avait essayé de s’en prendre à eux, marquant le début d’une nouvelle étape dans leur vie. C’était sans doute ce que marquait ce soir, une nouvelle étape, un nouveau chapitre. Mais Liang n’était pas prêt à accepter ce nouveau départ, si cela signifiait qu’il devait le faire sans son jumeau. Il ne pouvait supporter l’idée de vivre sans lui.

« Paralysie… » Liang ferma les yeux, mesurant le poids que ces mots pouvaient avoir dans la bouche de son frère. Il le voyait danseur. Il le voyait actif. Il ne le voyait pas assis dans un fauteuil à essayer de faire face à un monde qui, s’il évoluait sur ce chemin, n’était pas encore totalement adapté aux personnes à mobilité réduite. Et son cœur pesait lourd, alors que cette pensée lui traversait l’esprit. Lourd comme s’il eût été paralysé lui-même. Évidemment, le verdict des médecins était difficile à accepter, mais Liang, trop raisonnable pour son bien, préférait imaginer le pire plutôt que se faire de faux espoirs qui se solderaient par une paralysie définitive.

« Je lui dirai. J’irai la voir et je lui dirai… » Il leur dirait à tous. Même si la nouvelle était difficile à accepter et qu’ils paniquaient au moins autant que lui. Il pinça les lèvres en l’entendant. « C’est pas grave ça. T’en auras un autre. » Mais ses jambes… Ses jambes. Il devait cesser d’y penser. « Désolé… » Il ne voulait pas se montrer aussi faible. Aussi fragile. Mais son frère. Il était question de son frère ! Comment auraient-ils pu ? « Non, je sais… » Il était encore en vie. Mais ça ne changeait rien. « On sera là pour toi. On sera tous là. Tu le sais. » Leur mère, leur frère, leurs sœurs, Haruto, sans aucun doute, et lui-même. Ils seraient tous là pour lui. Pour l’aider. Les mains toujours accrochées à celle de son frère, il garda les yeux posés sur lui un instant. « J’ai eu tellement peur quand Haruto m’a appelé. » Il allait finir par s’en remettre. Il pinça les lèvres et réfléchit un instant, sortant son téléphone. « Tu veux appeler maman ? » Pour commencer, il allait appeler Sae.
code par me'ow

_________________

mastermind

somewhere in the world you got a robber and a bank and the bank robbed the people, so the people rob the bank and the police came to get him but they let him get away 'cause they're all just workin' to get paid the very same ©️ me'ow

— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Dim 21 Oct - 19:16
you only live once ♕ Cette situation était abominable. Devant Liang, il tentait de reprendre un peu de contenance et de ne plus pleurer toutes les larmes de son corps comme un enfant paniqué. Jamais il n’aurait pu imaginer que cela lui arrive. Pas à lui ! C’était n’importe quoi, comme si le sort s’acharnait. Sûrement parce qu’il était trop beau, trop parfait. On voulait lui faire payer cette incroyable perfection. Bien évidemment. Un soupir quitta ses lèvres. les larmes de son jumeau faisaient remonter les siennes. Il avait envie de s’excuser auprès de lui aussi. Ji Hoon se sentait coupable de s’être montré si irresponsable. Il n’avait pas été prudent, pourtant, il le savait, mais il se sentait toujours aussi invincible.

Le mot paralysie était difficile à entendre, le Coréen ne voulait tout simplement pas y croire, détestant cette idée de tout son être, la rejetant autant qu’il pouvait. Liang devait l’aider, le dire à leur mère. tenir la famille informée de cette horrible nouvelle. Il comptait sûrement un peu trop sur lui. Il s’en voulait, il allait encore inquiéter sa mère, elle allait encore se sentir obligé de s’occuper de lui alors qu’à son âge, ça devrait être l’inverse. Il hocha la tête pour le téléphone, ce n’était pas bien important, au fond. Il s’en fichait. Sa main serra celle de Liang plus fort. « Je sais que vous serez toujours là… Je suis vraiment désolé, Liang. » Lui non plus, il ne voulait pas l’inquiéter. Avec une femme aussi folle, il avait probablement d’autres tracas que ça.

« Désolé de t’avoir fait peur. Ca aurait pu être pire, au fond. » Ji Hoon tentait un sourire, il voulait s’en convaincre, convaincre son frère que ce n’était pas si grave. Juste un accident, juste ses jambes. Qui s’en souciait réellement ? Lui, définitivement. Mais il voulait faire comme si ce n’était pas si dramatique. Son regard se posa sur son téléphone, il secoua doucement la tête. « Je veux pas l’appeler… » Ses lèvres se pincèrent, il se retenait encore de pleurer. « Elle a dû affronter tellement de trucs, a passé des années tellement difficile et je suis encore là, à l’inquiéter, à lui faire de la peine. » Voilà, il pleurait, il ne se félicitait pas. « On la fait venir ici pour qu’elle puisse être heureuse à nouveau, mais à la place de ça, elle passe son temps à se faire du soucis et à avoir de la peine. Elle mérite mieux, tellement mieux… » Un fils qui saurait la rendre fier. Comme Liang, un peu près, si on oubliait son mariage pour des papiers.

code par me'ow

_________________



♡ 좋아합니다 ♡
Nymphadora Tonks ☽ My heart is racing like it’s about to burst,I wanna know what’s next. My reasoning only gives me one answer, Call me crazy, I still want you. All that’s left for me is your deep scars and they’ll never fade.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Mar 23 Oct - 0:00
you only live once ♕ Les bruits des soins intensifs donnaient à Liang l’impression d’être coincé dans un mauvais rêve. C’était le cas, à l’exception qu’il ne s’agissait cette fois pas d’un rêve, mais de l’amère réalité. Les yeux posés sur son jumeau, Liang remettait en question toutes ses certitudes. Peut-être le hasard existait-il. Peut-être n’y avait-il aucune raison concrète pour expliquer pourquoi Jihoon se trouvait allongé dans ce lit, sans savoir s’il retrouverait un jour l’usage de ses jambes. Il refusait qu’il puisse y avoir une explication rationnelle, au moins autant qu’il refusait d’accepter que Jihoon puisse ne jamais marcher à nouveau. Son cœur semblait être tombé comme une boule de plomb dans son estomac, et il ressentait plus que jamais ce lien qui, dit-on, existait entre deux jumeaux. Il souffrait pour lui, avec lui, même si sa souffrance était avant tout morale.

Les doigts serrés inutilement sur un morceau de drap du lit de son jumeau, Liang continua à l’observer pendant quelques secondes, sans savoir quoi ajouter. « T’as pas à t’excuser. » C’était un accident. Un accident. Cela aurait pu arriver à n’importe qui, même à lui. Il regrettait juste que cela soit arrivé à celui des deux qui avait le plus à perdre. À cette pensée, Liang se sentit encore plus coupable d’être encore capable de se tenir debout. Son jumeau ne méritait pas de se retrouver dans un tel état. « Je viendrai te voir souvent. » reprit-il avec une profonde sincérité, son regard rencontrant celui de Jihoon. Sae ne verrait sûrement aucun inconvénient à ce qu’il adopte cette habitude pour un temps.

« Il faut que tu l’appelles. » Il réprima un soupir et tendit le téléphone vers son frère une nouvelle fois. « Elle sera moins inquiète si elle l’entend de sa bouche, avec ta voix. » Son regard se posa sur l’écran sombre de son appareil, qu’il ralluma l’instant suivant, avant de saisir la main de son jumeau pour y placer l’appareil, refermant ses doigts dessus par la suite. « Tu pouvais pas savoir que ça allait te tomber dessus, Jihoon… Elle s’en fera encore plus si tu ne fais rien… » Incapable de trouver des mots plus convaincants, Liang s’accorda une pause raisonnable, gardant la main de son frère entre les siennes avant de le lâcher, les lèvres pincées, le regard posé sur elle. « Je reste à côté de toi, si tu veux. » S’il fallait cela pour que Jihoon se décide à passer cet appel, alors il n’hésiterait pas une seule seconde. Il n’avait pas envie d’abandonner sa famille, d’être absent quand ils avaient besoin d’eux. Cette menace de départ semblait avoir éveillé en lui une fibre familiale qu’il ne se connaissait pas jusqu’alors. Il ne voulait pas être cette personne distante, que personne ne connaît, dont personne n’entend parler. Et, dans un moment comme celui-là, c’était plus important que jamais.
code par me'ow

_________________

mastermind

somewhere in the world you got a robber and a bank and the bank robbed the people, so the people rob the bank and the police came to get him but they let him get away 'cause they're all just workin' to get paid the very same ©️ me'ow

    
 
you only live once |♥| LIANGHOON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [TEST SOFT GPS] ALK COPILOT LIVE 8 : Retrouver le test complet
» [TWEAK] Swisscom accès au vodafone live
» [Souls Team] - Mep Live [G&G]
» Japan Anime Live - Samedi 23.10.2010 zenith-paris
» PARARESCUEMAN USAF "that other may live"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHIBUYACROSSING :: Wonderful Tokyo :: Shinjuku-