ハナミズキ |#| SAE&ANASTASIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN RUSSIA —
— I'M MADE IN RUSSIA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Ven 14 Sep - 23:06
ハナミズキ ♕ Anastasia n’avait que trop peu de moment seule avec son fils. Etant donné que Gabriel était en permanence à la maison, elle ne pouvait pas vraiment avoir un moment pour souffler. Elle avait besoin de se défouler, d’évacuer cette ennuie profond, de se dépenser. Le sport était son domaine de prédilection, ce n’était pas par hasard qu’elle avait retrouvé si rapidement un corps aussi magnifique de déesse après avoir expulser ce têtard obèse de son vagin. Le parc, endroit parfait pour cela, la poussette lui servait d’instrument pour muscler son fessier et entretenir son talent naturel et plutôt incroyable pour une asiatique, pour le twerk. Une héroïne comme on en faisait plus. Elle se baissait, puis remontait, souriant à chaque fois à Liam qui riait aux anges de revoir sa mère soudainement. Qu’il était bête ce bébé, elle l’aimait si fort.

Le départ soudain de Hiromu laissait un vide terrible dans la vie de la Russette qui se sentait seule. Terriblement seule, oui. Bien évidemment qu’elle aimait Gabriel, il était le grand amour de sa vie, mais ils n’étaient pas de ces couples qui pouvaient se définir comme étant amants et meilleurs amis. Non, loin de là. Il était son petit-ami, le père de son fils, mais elle n’avait pas l’impression qu’il l’écoutait réellement, qu’elle pouvait lui parler en étant comprise. Hiromu la rassurait toujours, la secouait quand elle en avait besoin. Il semblait réellement là pour elle. Mais il était trop loin désormais, ce n’était pas quelques messages et des appels téléphoniques qui pourraient remplacer ce qu’ils avaient.

Un squat de trop, elle glissa, lâchant la poussette qui parti en avant, elle n’eut pas le temps de la rattraper. « LIAM ! » Course poursuite, mais elle était déjà bien plus loin, Anastasia la vit se faire rattraper par une femme plus loin, soupirant de soulagement en allant vers elle. « Ah ! Merci beaucoup, j’ai pas réussi à le rattraper ! » Preuve qu’elle devait vraiment faire plus de sport encore. Son regard fut attiré par une poussette à côté de celle de son fils. « Oh ! C’est une fille ? » Haha, la pauvre, elle n’aurait pas voulu avoir un enfant de cette espèce. Elle resta silencieuse un instant. C’était ça. c’était le moment. Anastasia avait toujours détesté devenir amie avec des filles, mais c’était le moment de retrouver une vie sociale avec quelqu’un de probablement tout aussi désespérée qu’elle. « Je m’appelle Anastasia ! » Elle allait bientôt devoir s’inscrire sur un site de rencontre pour femmes cherchant l’amitié.
code par me'ow

_________________

This is what being loved feels like
♛ J'irai n'importe où, tu le sais. Je te montrerai que je peux réaliser ton rêve de bonheur. Même si je suis séparé de toi, peu importe la distance, je renaîtrai le matin suivant.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Sam 15 Sep - 0:13
ハナミズキ ♕ Après des semaines à tenter de se lier d’affection avec le poupon qui s’était extirpé de son ventre - en détruisant tout sur son passage au point de rendre bien des ouragans jalouses – Sae avait finalement dû se rendre à l’évidence : aussi mignonne soit sa progéniture, la jeune pastèque était une mégère. Une capricieuse créature tout juste bonne à s’époumoner sans raison, elle râlait tellement que par moment, elle se demandait si le géniteur n’était pas son frère… Naoto était réputé pour ses plaintes soutenues et la jeune Suika, âgée d’un mois et demi, le détrônait sans équivoque.., si seulement elle avait serré les cuisses à Halloween. Plutôt que de garder les talents vocales de sa progéniture pour elle-même, notre bridée avait préféré installer le poupon hurlant dans son carrosse, et l’amener se balader au parc pour faire profiter le monde entier de ce solo impromptu. Elle n’avait pas de temps à perdre, le stress de sa nouvelle situation ayant rapidement fait fondre le poids accumulé lors de l’incubation, elle devait néanmoins tonifier sa silhouette si elle espérait séduire un mec assez naïf pour s’occuper de sa gamine… si tôt après avoir mis bas, la marche demeurait son meilleur allié … Et puis, derrière le carrosse, elle entendait moins les pleurs incessantes de sa fille qui, de toute façon, s’intensifiaient dès qu’elle la voyait.

En pleine promenade, elle fut néanmoins déconcentrée par un carrosse en liberté, fonçant droit sur elle. Abandonnant Suika (heureusement sur un terrain plat) la nominée pire mère de l’année rattrapa de justesse le bambin en chute, juste assez tôt pour voir une amazone sortie tout droit d’un playboy foncer vers eux. Sans doute la Nanny, personne au monde n’était aussi bien foutue après avoir vécu la guerre sous la ceinture. Personne! Tirant le jeune Liam vers Suika, elle avait stratégiquement positionné les bolides de façon à ce que sa fille soit face à l’étrangère… Ce qui eut le mérite de la faire taire immédiatement, ses grands yeux chocolatés rivés sur l’incarnation d’Aphrodite. Qu’on se le dise, cette jeune crevette n’aimait pas les moches. Sae avait souri à la jeune gazelle, désinvolte. « Aucun soucis. Tout le monde va bien. Vous devez être sa babysitter? … Enfin, le prenez pas mal, mais impossible de l’avoir enfanté et d’avoir un look sport illustrated à moins d’être une déesse. » Suika sembait du même avis, observant toujours la russe sans dire un mot, chose rare. Interpellée sur sa crevette, Sae hocha la tête, résignée à devenir cette mère sans amis, seule, abandonnée par Maiko, Mirai, le monde entier, et forcée de tisser des liens avec des malheureuses dans sa situation.

Elle avait – grave erreur – mis sa personne dans le champ de vision de sa fille qui recommença à chialer bruyamment. « Oui… une fille… et elle me déteste… Moi c’est Kiritani Sae. Enchantée. » Elle soupira, crevée, blasée au plus haut point de la situation. Blasée, elle avait extirpé le bébé hurlant du carrosse pour la prendre dans ses bras, observant l’adorable Liam, soudainement en terrain connu. Elle s’était inclinée vers le petit, soudainement souriante, furieusement jalouse de ne pas avoir un modèle comme lui. « Oh! Mais c’est le petit Liam ! Coucou. » … si seulement elle avait le même facilité avec sa fille. Se redressant, la pastèque ayant à nouveau un visuel sur Ana, elle précisa, son mouvement brusque ayant fait tomber son sac à main précédemment accroché au carosse. « On est dans le même groupe post-natalité … oh … oups, vous voulez bien me tenir ça?   » pire mère 2.0, elle déposa sa pouponne dans les bras de la russe, pour ramasser ses trucs… mais elle figea au beau milieu. Et pour cause : À peine eut elle déposé la bombe hurlante dans les bras de la russe, que la jeune Suika se tue, observant avec adoration sa nouvelle porteuse. Ok. C’était définitif. Sa fille la haïssait.
code par me'ow
 
ハナミズキ |#| SAE&ANASTASIA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] Demande d'îcones Anastasia by DINIK
» [Galloway, Gregory] La disparition d'Anastasia Cayne
» [ROM]23/06/2010 RAID FR RAID 2.0 V6 ANASTASIA SENSE 2015 drivers 2.14
» [Theme] [Regroupement] DINIK ★Anastasia★ [Icones] [Dialer] [Clavier] [Lockscreen]
» [SKIN] Skin Dinik's Anastasia softkey bar boutons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHIBUYACROSSING :: Wonderful Tokyo :: Chiyoda :: Parc Hibiya-