Suppasit Kyet | End

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Sam 15 Sep - 14:48
Suppasit Kyet Identité

nom: Suppasit • prénom: Kyet âge: 24 ans • date de naissance: 12 janvier 1995 • lieu de naissance: Tokyo• nationalité: Nippon/Thaïlandais • sexualité: Pansexuel • situation amoureuse: Célibataire • métier: Styliste et influenceur insta • avatar: Kunpimook Bhuwakul (Bambam) [GOT7] •

Anecdotes

Kyet est souvent tête en l'air, qu'il s'est retrouvé plusieurs fois avec son haut de pyjama en classe secondaire ◊ A ces débuts, Kyet se préoccupait tellement de la réaction de son entourage qu'il disait rarement la vérité afin de pas blesser son prochain, ce qui l'a conduit dans une relation non désirée ◊ Il ne tient pas du tout l'alcool, il devient un peu sauvage quand il en consomme ◊ On compare souvent Kyet comme un chaton. Mignon, hautain et un tantinet égoïste. Pourtant il déteste les chats depuis qu'il s'est fait mordre par un matou ◊ Kyet est très observateur et il a tendance à se mordre la lèvre inférieure quand il est contrarié ce qui l'a poussé à torturer celle-ci pendant toute une soirée lorsqu'il a remarqué qu'un mec n'avait pas mis le col de sa chemise correctement ◊ Kyet finit toujours par perdre son sang-froid, il a fait un énorme effort afin de contrôler son impatience ◊ Il a plusieurs comptes instagram. L'un qu'il a ouvert lorsqu'il était plus jeune, un autre pour son perso et un pour son entreprise ◊ Kyet est ouvert à la communauté LGBT puisque son père l'a éduqué dans ce milieu, pour lui c'est devenu normal de fréquenter autant d'hommes que de femmes. Cependant, il n'a jamais été intimement plus loin avec les genres ◊ En Thaïlande, il a été connu pour avoir joué un rôle secondaire dans un drama gay. Il n'a pas désiré continué car le métier d'acteur n'est pas fait pour lui ◊ La plupart de ses meilleurs amis sont en Thaïlande, certains se déplacent parfois sur Tokyo. Kyet préfère garder sa vie professionnelle au Japon. Cela ne l'empêche pas non plus d'avoir un peu d'amis proches nippons ◊ Il souhaite se rendre en Corée du Sud depuis qu'il est jeune. Il est fan de kpop ◊ Il reste proche de son beau-père après la disparition de son père. Il revient souvent en Thaïlande pour revoir sa famille du côté de ce dernier

Behind the screen
Ici Pim, je recherche une nouvelle aventure sur ce joli reboot de TK  Meh !! Donc je suis ouverte à toutes propos de liens pré-lien pour l'histoire de Jae Jae. Je pense faire de lui un personnage sombre et un tantinet mesquin voilà voilà  hey twa !! Aimez Woon Jae please il mord pas bien qu'il peut avoir la dalle  Hm ! Au plaisir de rp avec vous  coeur !

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Sam 15 Sep - 14:57
this is my story
Le commencement de la fin...

Kyet ouvrit ses petits yeux en amande un soir d'hiver. La neige s'était abattu sur Tokyo, offrant une naissance digne d'un joli conte de fées. Les parents de Kyet n'étaient pas mariés et pourtant, cela ne les a pas empêché d'être autant amoureux l'un de l'autre. Au début, les choses ne se montrèrent pas si simples. Tous les deux étaient de nationalité différente. Mr Suppasit était venu faire ses études sur Tokyo et a rencontré sa promise dans le même établissement. Un véritable coup de foudre, des papillons à l'estomac, leur amour était si fort, qu'ils ont réussi à vivre l'impossible. La mère de Kyet s'était lancée dans le mannequina quant à son père, il avait réussi à obtenir une place dans une grande société. Ils se voyaient peu, ajoutez aussi le fait que les familles de chaque partie prit connaissance de leur relation et ne l'acceptait pas. Une lutte a donc été lancée. Le monde était contre eux, mais cela ne les a pas empêché d'avoir Kyet. Les choses se calmèrent un peu quand le petit homme a été présenté aux deux familles, signe que la venue d'un enfant peut vous faire changer littéralement d'avis. Ce dernier a été bercé par l'amour qu'on lui a apporté jusqu'au jour où la belle histoire pris fin. Nous sommes jamais à l'abri d'une dérive. L'amour de ses parents finissait par se briser lorsque la mère de Kyet souffrait de ne plus pratiquer autant le métier de ses rêves. Elle y remédia en signant avec de nombreuses agences. Mr Suppasit de son côté, retournait souvent en Thaïlande à cause de sa société l'obligeant parfois à s'absenter plusieurs jours. Kyet fut alors éduqué par sa nounou dans la naïveté, croyant que ses parents s'aimaient toujours autant. Le pire arriva lorsque le père de Kyet prit la décision de quitter sa femme. Il retourna en Thaïlande en promettant que son fils était le bienvenu. Le petit fut traumatisé par cette terrible nouvelle et livré à lui-même. Sa mère se montra moins présente pour lui. Si l'école pouvait lui permettre de penser à autre chose qu'à la séparation et l'ignorance de sa mère, ce n'était pas gagné. Ses camarades ne montraient pas tendre avec lui. En effet, Kyet avait hérité des traits thaïlandais de son père, ce qui le plongea dans une série de moqueries.



Kyet vivait mal son enfance à Tokyo puisque les choses ne s'arrangèrent pas du tout pour lui, surtout depuis qu'il intégra l'école secondaire. Le garçon avait un caractère à se laisser faire, un souffre-douleur en quelque sorte. Il se réfugia dans le club de manga de son établissement. Là-bas, il pouvait retrouver des personnes de son âge qui ne le jugeaient pas. On ne pouvait pas réellement dire qu'elles étaient ses amis ou non, mais leur présence lui permettait de se sentir bien. On le considéra donc comme un otaku. Il s'en ficha puisqu'il était un tantinet heureux ainsi. L'univers du manga lui ouvrit un monde dans lequel il pouvait rêvasser, oublier que ses parents s'étaient séparés, qu'on le taquinait souvent à cause de son origine. Kyet avait même tendance à s'imaginer en héros. Il avait ce désir qu'un jour, il sera l'auteur de son propre manga dans lequel il sera le personnage principal.

Sa mère ne voyait pas d'inconvénient à ce que son fils s'oriente dans l'art. Toutefois, elle avait tendance à le rabaisser en lui affirmant que le métier de mangaka ne valait rien, qu'il était préférable pour lui d'être un véritable artiste tel Picasso ! Celle-ci était devenue si aigrie, elle n'avait pas accepté que son mari la quitte et rabattait souvent sa colère sur son propre fils. Elle trouva l'excuse que son métier lui demandait tellement de temps qu'elle ne pouvait pas accorder autant de moment à Kyet. Elle ignorait même à quel point ce dernier souffrait et a ouvert les yeux lorsqu'il se retrouva roué de coups lors de sa dernière année de collège. L'envoyer chez un psychiatre, voilà la seule solution qu'elle avait trouvé afin que le garçon puisse se dévoiler et s'affirmer.

Une fois au lycée, les choses se calmèrent peu à peu. Kyet possédait toujours cette rancœur envers son passé. Il se montrait plus répondant sans pour autant plonger dans la première bagarre. Kyet a toujours été réfléchi, préférant les mots que les coups. Pêcher la bonne parole pour blesser son adversaire, il n'hésitait pas à agir comme cela avec sa mère, c'était sa façon de se venger de son absence. Leur relation se dégrada au fil du temps et poussa Kyet à prendre la bonne décision. Il souhaitait rejoindre son père en Thaïlande à l'âge de ses 18 ans.

Kyet fut plutôt bien accueilli en Thaïlande. Il avait gardé un bon lien père-fils avec lui, c'est pour cela qu'il sentit cette nouvelle vie comme une renaissance. Cependant, il était loin d'imaginer que son père avait refait sa vie avec un homme et non une femme. Les choses étaient délicates au début puisqu'il n'avait jamais été confronté à l'homosexualité. Les yaois ne lui avaient même pas réveillé sa curiosité. Comme toute personne étrangère à ce genre de relation, il trouvait cela dérangeant. Et puis, il comprit qu'au final cet homme habitant sous leur toit faisait le bonheur de son père. Il ne l'avait pas vu autant heureux depuis une éternité. L'amour n'a pas de genre, voilà la conclusion qu'il apporta rapidement.

À son tour, Kyet côtoya le monde LGBT. Le travail de son père y était pour quelque chose puisqu'il était dans le milieu après avoir quitté son premier emploi. Il s'était mis l'idée en tête de devenir réalisateur de webseries thaï. C'est ainsi qu'il embarqua son fils dans un rôle secondaire où il devait incarner un jeune garçon tombant amoureux d'un autre. À partir de là, Kyet était curieux de savoir si le monde du ciné l'attirait. Après la première saison de cette webseries, il comprit que finalement cela ne lui correspondait pas. Son père l'encouragea à changer de voie. Il la trouva facilement dans le stylisme. Grâce à son bout de notoriété sur le web, Kyet accepta des contrats avec des marques de vêtements thaïlandaises pour finalement bifurquer dans les études de stylisme. Son souhait le plus cher était de créer un style de vêtements allant aussi bien aux femmes qu'aux hommes. Là encore, il pouvait compter sur le soutien de son père et de son beau-père.

Tout souriait à Kyet. Il trouva enfin le bonheur qu'il cherchait. Il rencontra ses premiers véritables amis lors du tournage de la fameuse webserie, mais aussi durant ses études. Sa notoriété augmenta sur les réseaux puisqu'il n'hésitait pas à partager ses avis sur les styles vestimentaires sur insta influençant par la même occasion ses abonnés. Et pourtant, la vie n'était prête à le laisser tranquille. Pendant ses études, son père fut diagnostiqué d'une maladie incurable. Kyet était prêt à tout pour abandonné son avenir et se consacrer uniquement aux besoins de ce dernier, comme un bon fils. Malgré tout, Mr Suppasit le poussa à faire l'inverse, à continuer ses études et devenir un grand styliste, lui affirmant que le bonheur de son fils sera le plus beau cadeau qu'il pouvait lui apporter.

Après que la maladie l'ait emporté sur son père, Kyet termina ses études tout en lançant ses premières ébauches de vêtements dont la marque serait S-P (les initiales de son père). Avec de la bonne volonté, le jeune homme lança son business approchant dans un premier temps les acteurs de webseries. On pouvait donc voir à travers celles-ci ses vêtements. C'était plutôt flatteur, mais malheureusement pas assez. Il joua également sur sa notoriété d'influenceur instagram pour élargir ses contacts, lui offrant l'occasion de vendre une partie de ses créations dans des magasins urbanstreet au Japon. Les premières pièces déclenchèrent un succès et Kyet n'avait pas d'autres choix que de revenir sur Tokyo. Son beau-père l'encouragea à le faire sans hésiter, qu'après tout, il n'avait rien à perdre. Bien que le jeune homme garde un goût amer de son ancienne vie au Japon, il retourna sur le sol nippon avec pour objectif d'étendre davantage sa marque au-delà des frontières asiatiques !

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Sam 15 Sep - 15:23
WELCOME ICI hey twa heart heart heart
Quelle joie que tu ais faiblis! Tu vas te plaire ici.
Dans tous les cas, j'ai hate de voir ce que tu nous réserves et je jure de venir squatter ta fichette de lien avec Sae et/ou Yurina pour un lien.

Coucou Courage pour la fichette.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Sam 15 Sep - 21:38
Bienvenue parmi nous ! hey twa heart

J'ai deux persos à te proposer, il y aura sûrement de quoi faire !
En tout cas, courage pour ta fiche, tu m'as rendu bien curieuse Perv

_________________

Because it’s love ♒︎ You have my world, you’re my small universe© endlesslove.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Sam 15 Sep - 21:43
Bienvenuuuuuuuuuuuuuue heart heart
T'en fais pas pour les liens en tout genre, on est là pour ça et on peut trouver facilement please

Amuse toi bien parmi nous two hearts

_________________



♡ 좋아합니다 ♡
Nymphadora Tonks ☽ My heart is racing like it’s about to burst,I wanna know what’s next. My reasoning only gives me one answer, Call me crazy, I still want you. All that’s left for me is your deep scars and they’ll never fade.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Dim 16 Sep - 13:18
Oh mon dieu Pim ça fait longtemps ! (je peux me tromper, mais je pense qu'on se connaît ?)
En tout cas, hâte de te lire please
Bienvenue parmi nous !
n'hésite pas si tu as des questions heart heart (et compte sur moi pour des liens!)

_________________

mastermind

somewhere in the world you got a robber and a bank and the bank robbed the people, so the people rob the bank and the police came to get him but they let him get away 'cause they're all just workin' to get paid the very same ©️ me'ow

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Dim 16 Sep - 16:59
Bienvenue heart

Pour ma part je recherche bien un lien pour ma petite Anju mais à voir si ça peut coller avec le perso que tu veux faire ^^

En tout cas bon courage pour ta fiche heart
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Mar 25 Sep - 16:38
Hello Coucou
Ça fait un petit moment que nous n'avons pas eu de nouvelles et le délai de rédaction de ta fiche est dépassé, n'hésite pas à nous faire signe si tu as besoin d'un délai I love you

_________________

Because it’s love ♒︎ You have my world, you’re my small universe© endlesslove.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Mar 25 Sep - 21:36
Heyyyy je ne vous ai pas oublié la semaine dernière j'ai eu pas mal de boulot donc je me suis pas encore penchée sur le perso >< donc j'aimerai un petit délai please hey twa

De plus je ne suis pas sûre de garder l'avatar car j'hésite avec Bambam des GOT7 >o< duuur !
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Mar 25 Sep - 22:04
bambam


cen'estpasdutoutunefaçondemarquermapréférence,nonnonnon /bambam

_________________

★ I am the Prince charming ★
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two boys : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.
    
 
Suppasit Kyet | End
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHIBUYACROSSING :: Passeport, please ! :: Le casting-