sure know something ft. lee jin seok

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
     Jeu 27 Sep - 23:22


featuring ueda kei & lee jin seok
« sure know something »

mais quelle idée lui était donc passée par la tête, hein ? donner des cours particuliers de japonais à des inconnus… ça allait forcément merder. lui et la pédagogie. la dernière fois qu’il avait donné un cours particulier, c’était un cours de mathématique pour le fils de sa voisine qui avait trois ans de moins que lui. ça n’avait pas été très concluant. et la face décomposée du garçon devant lui qui avait l’air de n’absolument pas comprendre ce qu’il se passait en avait été la preuve.

kei soupira un coup, son dos collé à l’entrée du café, les mains dans les poches, son sac en bandoulière bien positionné sur son épaule droite. il grimaça un coup, l’odeur de cigarette qu’il sentait d’un groupe de jeune de son âge à quelques mètres lui prenant le nez. le jeune homme ne comprenait pas trop en quoi c’était amusant ou bénéfique de se remplir les poumons de fumée. il avait déjà essayé, à peine rentré au collège bien sûr, et sincèrement, il était plus sur le point de vomir son système respiratoire qu’autre chose, et ce dès la première bouffée.

bien entendu, il était en avance, de trente bonnes minutes. il détestait vraiment, vraiment être en retard, et à chaque fois, kei arrivait beaucoup trop en avance. encore heureux qu’il ne faisait pas trop froid et qu’il n’y avait pas toute une foule ni sur la place, ni dans le café. son médecin était bien sympa de lui demander de faire de nouvelles rencontres, d’avoir plus de contacts avec les gens, surtout de son âge, mais c’était devenu une torture pour lui. c’était même pour ça qu’il avait décidé de proposer ses services en japonais, tiens, pour avoir des contacts sociaux. et pour l’argent. c’était sa langue natale, ça ne devrait pas être trop compliqué, non ? il s’était même appliqué à imprimer une jolie affiche bien rédigée en japonais et en anglais pour trouver des élèves. à croire que son éloquence avait marchée, en plus. il ne serait pas là à patienter devant un café s’il n’avait pas eu au moins une personne. un garçon, son âge, coréen, si ses souvenirs étaient bons. peut-être que ce dernier venait de plonger en enfer sans même le savoir. ils s’étaient juste donné rendez-vous là, kei ne savait absolument pas à quoi il ressemblait et l’autre ne savait pas non plus. en fait, kei avait juste donné une description de son sac ; noir, un peu abîmé, avec plusieurs points blancs dessus qui faisaient pensés à des étoiles, et couvert de divers pins colorés. normalement, il devait être reconnaissable.

ou alors, il poirotera là toute la journée à attendre un élève qui ne l’a même pas vu et qui a fini par s’en aller. et ça lui mettrait un sacré frein dans les pattes.


(c) chaotic evil
 
sure know something ft. lee jin seok
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Jang Geun Seok
» Top 10 des crevettes, ou...
» /!\ JANG KEUN SUK A PARIS TODAY ! /!\ 9 Juillet 2012
» Lee Jong Seok
» ♫ Top 10 de vos crevettes ... musicales préférées ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHIBUYACROSSING :: Wonderful Tokyo :: Chûô :: Starbucks-